Les incontournables de Trois-Rivières partie 1

48h à Trois-Rivières

Picture medium

Ville portuaire située au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Saint-Maurice, Trois-Rivières s’est totalement métamorphosée au cours de la dernière décennie. L’ancienne cité industrielle tristounette et défraîchie est aujourd’hui un centre urbain festif, branché, fier de son histoire et aux multiples attraits. Trois-Rivières séduit de plus en plus de visiteurs.


UN PASSE MÉMORABLE
Le Vieux Trois-Rivières
Fondée en 1634 par Laviolette, un envoyé de Samuel de Champlain, la deuxième plus ancienne ville du Québec vit fièrement ses (presque) quatre siècles d’histoire. C’est au cœur de son arrondissement historique et de son architecture du XVIIIe siècle que se déroule devant vous la longue aventure de cette ville en perpétuel changement. La balade démarre dans le quartier du Platon, là où tout a commencé. Un escalier monumental fait la liaison avec le port et le centre-ville. Long ruban sinueux, les principales dates du développement de la cité sont engravées dans ses marches. Une fois au sommet, une vue incomparable s’offre sur le fleuve Saint-Laurent. Sur la terrasse Turcotte, les belles maisons victoriennes rappellent le temps des premiers bâtisseurs et riches commerçants. Certaines de ces demeures ont été transformées en B&B pour le plus grand bonheur des visiteurs. Puis c’est le parc et le musée des Ursulines dont le dôme domine tout l’arrondissement. Une incontournable visite qui nous invite à découvrir un cloître, une école et un hôpital. En suivant les rues Saint-Jean, Saint-Pierre et Notre-Dame, on rejoint vite la place Pierre-Boucher récemment rénovée avec sa fontaine aux trente-trois jets d’eau lumineux. Un peu plus loin, la très bourgeoise rue Bonaventure abrite le manoir Boucher de Niverville, le plus ancien bâtiment de Trois-Rivières qui raconte les différents aspects de la vie en Nouvelle-France. Noblesse oblige, la visite se termine rue Royale où, face à un joli parc, la cathédrale de l’Assomption de Marie pointe au-dessus de la verdure. Les vitraux du maître verrier Guido Nincheri en illuminent l’intérieur et le grand orgue compte 5751 tuyaux ce qui en fait l’un des plus imposants du Québec.





LE QUÉBEC EN SON MIROIR
Le musée québécois de culture populaire
Dans ce musée dédié à la mémoire du Québec, on retrouve chaque année plusieurs expositions qui témoignent de la diversité et de l’évolution de la société québécoise.
Avec des expositions variées et audacieuses comme « BDQ, l’art de la bande dessinée » qui met en valeur la vitalité du neuvième art dans la province, « Dans mon temps… les jouets » pour créer un lien entre générations ou encore « En chair et en muscle » qui constitue un hymne aux fameux hommes forts, véritables héros de la culture populaire à l’image de Louis Cyr, « l’homme le plus fort du monde ». Indiscutablement, le musée le plus « pop » de Trois-Rivières sait nous divertir tout en provoquant la réflexion.



UNE VISITE COUP DE POING
La vieille prison
Classé monument historique, ce bâtiment d’un autre âge inauguré en 1822 détenait, lorsqu’il ferma ses portes pour insalubrité en 1986, le triste record de plus ancien établissement en fonction au Canada.

Cette visite de plus d’une heure doit beaucoup aux guides qui vous accompagnent. Certains sont en effet des ex-détenus qui ont vécu dans leurs chairs le quotidien de cette prison qu’on pourrait aujourd’hui qualifier d’inhumaine. Ils nous font découvrir la surpopulation (le bâtiment a accueilli jusqu’à 120 prisonniers alors qu’il n’était conçu que pour 40 détenus), les infestations par les rats et les souris, les humiliations et brimades, l’hygiène déplorable, le manque de soins sans oublier le trop célèbre cachot où un homme était enfermé plusieurs jours sur la terre battue dans une cave plongée dans le noir complet…

La prison pour petites peines de Trois-Rivières fut pendant des décennies l’antichambre de la criminalité, mais aussi de la dépression et du suicide.
Témoignage poignant ponctué d’anecdotes et empli d’émotion, cette visite coup-de-poing offerte par des accompagnateurs chevronnés vous tiendra en haleine pendant plus d’une heure.



PLACE AU SPECTACLE
Amphithéâtre Cogeco
En 2017, la nouvelle salle de spectacle emblématique trifluvienne souffle ses deux bougies. Que d’action sur scène depuis son inauguration : les productions du Cirque du Soleil, Céline Dion, le festival Trois-Rivières en Blues et bientôt les comédies musicales Grease et Notre Dame de Paris. La nouvelle salle de spectacle tient son pari d’animer de belle manière la scène culturelle de la capitale régionale et de rayonner dans l’ensemble du Québec.
Vanté pour son élégance, le bâtiment conçu par l’architecte montréalais Paul Laurendeau se tourne vers l’eau, là où la rivière Saint-Maurice et le fleuve Saint-Laurent se rejoignent.
Durant la saison estivale, une salle ouverte vers l’extérieur offre 3 500 places assises et 5 500 places debout sur une esplanade gazonnée. De mars à mai, l’amphithéâtre se transforme en Cabaret, un lieu fermé plus intime pouvant accueillir entre 450 et 700 personnes.


Lire la partie 2


Carnet d'adresses:

MANOIR BOUCHER DE NIVERVILLE
168, rue Bonaventure, Trois-Rivières
Tél: +1 819 372 4531
www.manoirdeniverville.ca
CATHÉDRALE DE L'ASSOMPTION
362, rue Bonaventure, Trois-Rivières
Tél: +1 819 379 1432
www.tourismetroisrivieres.com

LE MUSÉE QUÉBÉCOIS DE CULTURE POPULAIRE
200 rue Laviolette, Trois-Rivières
Tél: +1 819 372 0406
Consulter la fiche Best of Québec
www.culturepop.qc.ca

LA VIEILLE PRISON DE TROIS-RIVIÈRES
200 rue Laviolette, Trois-Rivières
Tél: +1 819 372 0406
Consulter la fiche Best of Québec

www.culturepop.qc.ca

AMPHITHÉÂTRE COGECO
100, avenue des draveurs, Trois-Rivières
Tél: +1 819 378 2009
www.amphitheatrecogeco.com


Autres articles qui pourraient vous intéresser:
Trois-Rivières
Magies hivernales en Mauricie et Lanaudière
Les jeux authentiques d'hiver
Plein air hivernal en Mauricie et en Lanaudière - partie 1
Plein air hivernal en Mauricie et en Lanaudière - partie 2
Un week end à Trois-Rivières
L'urbanité conviviale au Québec Authentique - partie 1
L'urbanité conviviale au Québec Authentique - partie 2