Le Québec maritime en hiver

La beauté n'hiberne pas !

Picture medium

Le Québec maritime offre un tout autre visage durant la saison froide. L’arrivée de l’hiver sublime les paysages tout en renouvelant les façons de les découvrir.

Le fjord du Saguenay et le parc national du Bic recouverts de glace, la mer de montagnes des Chic-Chocs saupoudrée de blanc ou les Îles de la Madeleine ceinturées par la banquise : autant d’images qui ne fondent pas de sitôt. Dans ces panoramas réinventés, la faune a l’air plus accessible. Le grand manteau neigeux est notamment propice à l’observation des cervidés, dont le massif orignal. Bien inspiré est le randonneur partant à la rencontre de ce dernier, notamment dans la réserve faunique de Matane. Il pourra aussi profiter du confort d’un hébergement hors du commun, niché en pleine nature, à 615 mètres d’altitude : l’Auberge de montagne des Chic-Chocs.


CHÂTEAU MADELINOT : UNE EXPÉRIENCE MAGIQUE
S’envoler pour la banquise, au large des Îles de la Madeleine, à la rencontre des tous jeunes phoques du Groenland, alias les blanchons, c’est l’aventure hivernale inoubliable à laquelle vous invite le Château Madelinot, du 23 février au 11 mars. À partir de cette année 2018, si l’atterrissage sur la glace dépend bien sûr des conditions
météo, vous êtes au moins certain de vivre une fantastique excursion dans les airs.
Plus d'infos : hotelsaccents.com
                                                                                                   © Château Madelinot

D’AUTRES PLAISIRS
Pour se réchauffer, le Québec maritime a ce qu’il vous faut !

Au chapitre des activités en prise directe avec l’environnement, tous les goûts et les âges seront rassasiés, sur des terrains de jeux abondants et souvent spectaculaires, à commencer par ceux des quatre parcs nationaux ouverts en hiver, mais aussi dans les centres de vacances, comme le Centre de Vacances Ferme 5 Étoiles, situé en Côte-Nord, à 15 minutes de Tadoussac.

Dans chacune des régions du Québec maritime, diverses options d’hébergement sont toujours disponibles pour faire durer le plaisir, du plus classique, tel le Gîte du Mont-Albert, au plus insolite, comme dormir dans une
cabane perchée ou dans une yourte.

La grisante motoneige reste bien entendu incontournable pour explorer les grands espaces immaculés, bénéficiant d’un réseau de 6 000 km de sentiers balisés et entretenus, mais bien d’autres sorties permettent de découvrir les attraits du Québec maritime.

Pêle-mêle : pêche sur la glace, traîneau à chiens, ski alpin et nordique, raquette, glissade, etc.
Vous l’aurez compris : l’hibernation n’est pas pour demain !

Parc national de al Gaspésie.
© Le Québec Maritime
Neige à profusion dans le parc national de la Gaspésie.
© Steve Deschênes
Un orignal dans la réserve faunique de Matane.
© Steve Deschênes / Sépaq
L'aventure en motoneige en Côte-Nord.
© Éric Marchand



Autres articles qui pourraient vous intéresser :
La Traversée de la Gaspésie (TDLG)
Road-Trip : le tour de la Gaspésie, par Authentik Canada
Entre mer et terre, une odyssée rurale. L'arrière pays du Bas-Saint-Laurent
L’île Verte, un petit coin de paradis dans le Bas-Saint-Laurent
Les îles du Bas-Saint-Laurent
Du bon temps en réserve, le Bas-Saint-Laurent
La Côte-Nord - parties 1 & 2
200 % mer ! Les îles de la Madeleine
Saveurs et villégiature au Québec maritime - parties 1 & 2
Le Québec maritime, un festin d'horizons
La mosaïque maritime - partie 1 : Le Bas-Saint-Laurent
La mosaïque maritime - partie 2 : La Gaspésie
La mosaïque maritime - partie 3 : Les Îles de la Madeleine
La mosaïque maritime - partie 4 : La Côte-Nord
Le Caribou de Gaspésie


Cet article est co-écrit par David Lang & Olivier Pierson.