Le Carnaval de Québec

Retour sur le règne de Bonhomme Carnaval; le sacre de l'hiver

Picture medium

JEU CONCOURS !
Sur nos réseaux sociaux: voir les modalités en cliquant sur l'image en bas et consultez nos pages Facebook, Twitter et Instagram. Le jeu concours est en ligne.


Dès les débuts de la Nouvelle-France, les colons s’octroyaient un moment de fête et de ripaille avant les privations
de la période de carême, une habitude familiale qui portait déjà le nom de carnaval.

À Québec, la première fête d’hiver véritablement organisée par les habitants fut donnée en 1894, inaugurant un rendez-vous annuel qui ne fut interrompu que par les deux guerres mondiales et la grande dépression de 1929. 

Mais c’est dans les années cinquante, sous l’impulsion d’un groupe d’hommes d’affaires, que le premier carnaval
enflamma la Vieille Capitale dans sa forme moderne. Personnage omniprésent, Bonhomme Carnaval fit ainsi sa première apparition dans les rues enneigées de Québec en janvier 1955.
                                                                                                     © Armstrong Photo

Depuis lors, le maire de Québec lui confie les clés de la ville à chaque ouverture des réjouissances, lors d’une grande cérémonie qui se tient au Palais de glace.


Après ceux de Rio et de La Nouvelle-Orléans, sait-on que le troisième carnaval le plus fréquenté de la planète est celui de Québec ? Entre tradition séculaire, manne touristique et rassemblement festif aux mille facettes, petit tour dans les coulisses du plus grand carnaval d’hiver du monde.

© Armstrong Photo
© Armstrong Photo
© Audet Photo
© Lyra Photo




LES TROMPETTES DE LA RENOMMÉE
Longtemps, le Carnaval de Québec fut d’abord synonyme de grande beuverie. Jusqu’aux années 80, l’une de ses plus illustres vedettes était Ti-Père, qui popularisa dans sa taverne « la » boisson du carnaval, un mélange d’alcools des plus « réchauffant » baptisé caribou.

Si la dimension festive et le trépidant "nightlife" sont toujours au cœur de l’événement, ce dernier s’est largement démocratisé et modernisé dans les années 90, s’ouvrant à de nombreuses activités familiales et jeux pour les enfants, et enrichissant sa programmation culturelle et sportive.

Outre les défilés de nuit et les grands spectacles d’ouverture et de fermeture, l’International de sculpture sur neige et la traditionnelle course en canot à glace sur le fleuve entre Québec et Lévis restent les manifestations phares les plus spectaculaires.

© Gilles Baribeau
© Gilles Baribeau
© Frederic Lavoie
© Gilles Baribeau




LE 64e RÈGNE DE BONHOMME
Aujourd’hui, on estime que le Carnaval de Québec attire environ un demi-million de visiteurs, dont un quart vient des États-Unis ou d’Europe pour assister aux festivités et participer aux activités toujours plus nombreuses.





© Frederic Lavoie


Pour sa soixante-quatrième édition, qui se tiendra du 26 janvier au 11 février 2018, le Carnaval de Québec vous invite à vous laisser prendre au jeu. Jeux d’adresse, jeux d’astuce ou jeux loufoques réveilleront les cœurs d’enfants sans limite d’âge à travers toute la ville, en plus des spectacles et des animations traditionnels.

À noter que le Festival a été nommé par le New York Times comme l’une des 1000 choses à voir dans sa vie “1000 places to see before you die”.

Et si on allait s’amuser avec Bonhomme ?
                                                                                                © Carnaval de Québec


Carnaval de Québec 2018, du 26 janvier au 11 février.
Plus d’informations au +1 418  626 3716 ou sur 
carnaval.qc.ca


Autres articles qui pourraient vous intéresser:
Québec par ses premiers photographes
L'hôtel des Coutellier
L'hôtel Château Frontenac, une icône canadienne
Galerie Brousseau et Brousseau, l'art inuit au sommet
Citadelle de Québec
Musée national des Beaux-Arts de Québec
Monastère des Augustines à Québec
Tutto Gelato, les saveurs de la Petite Italie du Vieux-Québec