Le Canyon Sainte-Anne

Canyons du Québec

Picture medium

LE CANYON SAINTE-ANNE
Dans la région de Québec, des millions d’années d’érosion ont sculpté ce site naturel exceptionnel dont l’attraction majeure est une chute d’eau haute de 74 m.

Le Canyon Sainte-Anne prête aujourd’hui ses reliefs aux aventuriers.

Le site a inspiré notamment le poète et philosophe Henry David Thoreau, qui écrivait à son propos : « À tout prendre, c’était un abîme des plus sauvages, des plus frustes et des plus prodigieux, très étroit et profond, où une rivière s’était frayé un passage à travers une montagne de roc ».

C’est toutefois à un tableau que le canyon Sainte-Anne doit sa popularité. C’est en effet touché par une toile signée Cornélius Krieghoff qu’en 1965 Jean-Marie McNicoll décide de partir à la découverte de la chute Sainte-Anne. Bien connu par les draveurs qui y faisaient transiter leurs billots de bois, le lieu n’est alors accessible qu’à travers une forêt dense et inhospitalière. Devant le paysage grandiose qui s’offre à lui, Jean-Marie McNicoll a un véritable coup de foudre. Avec son frère Laurent, il acquiert les terrains ceinturant le canyon et tous deux se promettent d’en faire une des plus importantes attractions naturelles de la région.

En 1973, les visiteurs ont enfin accès au premier belvédère permettant de découvrir la chute haute de 74 m (22 m de plus que celles du Niagara)

© Philippe Renault-hémis



PONTS SUSPENDUS, GOUFFRES ET MARMITES
Depuis, de nombreux aménagements ont été effectués. La balade, qui dure environ une heure, commence en traversant la rivière Sainte-Anne-du-Nord sur le pont Mestachibola rivière qui coule » en huron).

Deux autres ponts suspendus dont le plus impressionnant — le pont McNicoll — qui enjambe le gouffre à plus de 60 m rendent la visite un brin aventureuse… De quoi se prendre pour Indiana Jones.

Le sentier pédestre facilement accessible aux familles est ainsi bordé d’une dizaine de belvédères chacun offrant un point de vue différent et souvent spectaculaire.
Par beau temps, des arc-en-ciels se forment au-dessus des eaux bouillonnantes et des marmites de géants. La plus grosse marmite du Canyon mesure 15 mètres de diamètre et environ 8 mètres de profondeur.

Une légende raconte que les soirs de pleine lune, les géants viendraient encore y cuire leur soupe la remuant avec de gros arbres…

Le site est ouvert de début mai à mi-octobre. Outre le sentier de la chute, les plus casse-cou peuvent y vivre des émotions fortes grâce à trois parcours de via ferrata et une tyrolienne à 60 mètres au-dessus du vide.

© Philippe Renault-hémis



Carnet d'adresses : 

CANYON SAINTE-ANNE
206 Québec 138, Beaupré
Tél: +1 418 827 4057
www.canyonsa.qc.ca


POUR PRATIQUER:
CANYONING QUÉBEC
2000 boulevard du Beau-Pré, Beaupré
Tél: +1 418 998 3859
Consulter la fiche Best of Québec
canyoning-quebec.com

SE LOGER:
LE ROYAL CHAMPÊTRE
5494 avenue Royale, Boischatel
Tél: +1 418 822 3500
Consulter la fiche Best of Québec
leroyalchampetre.com



Autres articles qui pourraient vous intéresser:
La glisse dans les régions de Québec et Chaudière-Appalaches
Saveurs et villégiature au Québec maritime-partie 1
Saveurs et villégiature au Québec maritime-partie 2
Randonnée à l'île d'Orléans via le Compostelle québécois
La route des phares, une promesse d'émotions et d'évasions
Escapade à Québec-partie 1
Escapade à Québec-partie 2
Escapade à Québec-partie 3
Escapade à Québec-partie 4
La mosaïque maritime-partie 1-le Bas-Saint-Laurent
D'aventure en aventure
Randonnées au Québec