Eeyou Istchee Baie-James

L'évasion au sens fort

Picture medium

La Baie-James, c’est un petit morceau d’océan Arctique qui se faufile entre Québec et Ontario, au milieu des terres boréales couvertes de taïga. Du côté Est de ce bassin naturel (en fait un prolongement de l’immense baie d’Hudson), Eeyou Istchee Baie-James couvre un territoire plus grand que la moitié de la France, peuplé de seulement 30 000 habitants. Si elle peut paraître difficile d’accès – peu de routes la sillonnent –, cette région saura charmer les visiteurs à la recherche d’une nature inviolée et souhaitant embrasser la culture des Premières Nations.


TERRE DU PEUPLE CRI
En effet, Eeyou Istchee, c’est la terre du peuple cri, la nation autochtone la plus répandue au Canada. Au Québec, 15 000 Cris vivent dans neuf communautés des alentours de la baie James, où les activités traditionnelles (chasse, pêche, cueillette) occupent encore une place importante. Le reste de la population de la région se retrouve dans quelques localités – Chibougamau et ses quelque 7 500 âmes étant la plus importante – qui se sont formées autour des barrages hydroélectriques et de l’exploitation minière et forestière. Pour ceux qui n’ont pas peur d’avaler les kilomètres, voici quelques pistes pour découvrir cette grande région nordique et les gens qui l’habitent en dépit des distances et du climat.





CULTURE(S) ET AVENTURE(S)
Immersion crie à Oujé-Bougoumou
À 45 minutes à l’ouest de Chibougamau, la petite et jeune (fondée en 1992) communauté crie d’Oujé-Bougoumou a été récompensée par l’UNESCO pour le caractère à la fois durable et traditionnel de son architecture. L’Institut culturel cri représente une visite à ne pas manquer : dans cet édifice de bois qui s’inspire des habitations traditionnelles cries, on peut explorer, par le biais de différentes expositions, l’histoire de ce peuple nordique. Il s’agit aussi, pour les Cris eux-mêmes, d’un lieu où faire rayonner une culture qui a été mise à mal par la colonisation et la sédentarisation. Une autre manière de se plonger dans le monde des Premières Nations est de partir en expédition avec les guides des Nuuhchimi Wiinuu Cree Cultural Tours. Au menu, raquettes et promenades en traîneau à chiens l’hiver, canot sur les lacs et les rivières l’été. Le mode de vie cri est au coeur de ces aventures et, histoire de pousser l’immersion, on peut dormir dans un camp formé d’abris traditionnels.




PURE NATURE
A la découverte de la forêt
Dans les différents villages et communautés cries d’Eeyou Istchee Baie-James, des sentiers aménagés permettent de découvrir les particularités de chaque endroit et sa biodiversité. Le Réseau d’observation de la biodiversité, publié par l’organisme sans but lucratif FaunENord, est un guide qui liste tous ces sentiers, afin de profiter au maximum de la faune et de la flore. Et puis, pour faire corps avec la forêt, quoi de mieux que de se frotter à une expérience de survie dans ce milieu à la fois fascinant et effrayant, histoire de ne plus avoir peur de la fin de la civilisation ? Aux Écogîtes du lac Matagami, à une demi-heure au nord de la ville du même nom, il est possible de suivre une formation de survie en milieu naturel, où on apprend notamment à faire du feu avec les moyens du bord et à se sustenter en forêt. Le site offre également de l’hébergement, sous la forme de chalets en bois rond et de yourtes, le tout étant alimenté à l’énergie solaire et éolienne. Autant dire que l’offre touristique de la région Eeyou Istchee Baie-James est bien différente de ce que l’on trouve ailleurs. Alors, amateurs d’émotions fortes, osez pousser la porte du Grand Nord !




PÊCHE
Pour des prises inoubliables
Le territoire d’Eeyou Istchee Baie-James est criblé de milliers de lacs, quadrillé de centaines de rivières aux largeurs démesurées et aux puissants rapides. Doré, brochet, omble de fontaine, touladi… Un véritable paradis pour les pêcheurs, qui feront à coup sûr des prises parmi les plus belles de leur vie ! Les adeptes de pêche sportive disposent de plusieurs options pour profiter de la région. Ils peuvent notamment choisir le lac Mistassini, plus grand lac naturel du Québec. Au bord de celui-ci, dans le village cri de Mistissini, situé une heure au nord-est de Chibougamau, il est possible d’avoir recours au service d’une pourvoirie afin d’accéder au territoire exclusif autochtone et de bénéficier de l’expérience de guides cris. Les deux réserves fauniques situées à proximité de Chibougamau – Lacs-Albanel- Mistassini-et-Waconichi et Assinica – donnent également accès à de fantastiques lieux de pêche, pour 18 $ par personne et par jour. Enfin, reste l’option très simple d’acheter soi-même son permis de pêche et de s’installer… n’importe où ! Car s’il y a bien quelque chose qui ne manque pas ici, c’est l’espace…

© Hooké


WACHIYA!
Signifiant bonjour et bienvenue dans la langue crie, cette expression décrit très bien l’accueil chaleureux et hospitalier de la région d’Eeyou Istchee Baie-James. Un territoire de plus de 350 000 km2, soit approximativement la taille de l’Allemagne, où le peuple autochtone de la nation crie vit en harmonie avec la nature depuis des millénaires. Des ciels peints de couleurs et de légendes, des lacs à perte de vue et de grandes et majestueuses rivières ne sont qu’une infime partie de la richesse du territoire. Partir à l’aventure dans le Nord-du-Québec, c’est l’occasion de se ressourcer dans la nature à l’état sauvage et découvrir une culture riche et authentique.





Plus d'infos: 
www.decrochezcommejamais.com


Carnet d'adresses:

INSTITUT CULTUREL CRI
205, Opemiska Meskino, Oujé-Bougoumou
Tél: +1 418 745 2444
www.institutculturelcri.ca

NUUHCHIMI WIINUU CREE CULTURAL TOURS
www.facebook.com/nuuhchimiwiinuu/



RÉSEAU D'OBSERVATION DE LA BIODIVERSITÉ
512, route 167 sud, Chibougamau
Tél: +1 418 748 4441

www.faunenord.org

ÉCOGITES DU LAC MATAGAMI
10 chemin de la Baie Anita, Eeyou Istchee Baie James
Tél: +1 819 739 8231

www.ecogiteslacmatagami.ca

RÉSEAU FAUNIQUE DES LACS-ALBANEL-MISTASSINI-ET-WACONICHI
1584, route 167 Nord, Chibougamau
Tél: +1 418 748 7748

www.sepaq.com/rf/amw/

RÉSERVE FAUNIQUE ASSINICA
1584 route 167 Nord, Chibougamau
Tél: +1 418 748 7748

www.sepaq.com/rf/asn/


TOURISME BAIE-JAMES
1252, route 167 sud, Chibougamau
Tél: +1 888 748 8140 

www.tourismebaiejames.com

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser: 
Immersion autochtone - partie 1
Immersion autochtone - partie 2
Nunavik, le grand nord des inuits
Un hiver chez les premières nations
Le pouls autochtone
Chisabi
Sur la route de la Baie James
L'évasion au naturel - parcs nationaux de la Sépaq
Culture et transmission au pays des premières nations
L'aventure avec un grand A - premières nations
Motoneige à la mode autochtone
L'aventure à l'état pur en terre inuite 
Quand le Québec des premiers peuples sort du bois