Destination Wendake

Chez les Hurons-Wendat

Picture medium

Wendake est devenue un lieu incontournable d’expérience du patrimoine autochtone au Canada. Destination ethnoculturelle et touristique d’excellence, la Nation huronne-wendat meut par la danse, éveille par le chant et nous porte au fil d’une histoire aussi tumultueuse que la rivière Akiawenrahk (Saint-Charles).


LA GRANDE ÎLE
Wendake signifie « La Grande Île », en référence à la légende wendat des origines du monde. On raconte qu’Aataensic chuta de son domaine céleste dans l’océan qui couvrait alors la terre. Pour sauver de la noyade cette étrange créature, le Conseil des Animaux décida de lui bâtir une île sur la carapace de Grande Tortue. Ainsi fut créée la terre habitable qui allait devenir l’Amérique du Nord. Dans ce contexte, difficile d’imaginer que l’on ne se trouve qu’à une encablure du Vieux-Québec. Et pourtant, l’immersion est totale et absorbe les corps, les esprits et les sens. On se rend à Wendake pour vivre une expérience à la carte, entre tradition et modernité, en communion avec le peuple huron-wendat.


UNE CULTURE HABITÉE
L’épicentre culturel de la communauté est sans conteste l’Hôtel-Musée des Premières Nations. Inauguré en 2008, l’établissement offre une interprétation contemporaine d’un art de vivre ancestral. Le corps de bâtiment principal évoque la maison longue, l’habitat traditionnel conçu pour abriter plusieurs familles et dont on peut apprécier une reconstitution sur le site. De même, les espaces communs de l’hôtel et du restaurant se déploient autour de grands feux, véritable épine dorsale de la maison longue. Quant aux vastes chambres habitées d’animaux sauvages, elles donnent sur un rideau d’arbres qui révèlent la rivière Saint-Charles.





SUR LES TRACES DE L'HISTOIRE
Le musée, aménagé dans le corps de bâtisse évoquant un tipi et accessible depuis le lobby, fait office de portail vers les « Territoires, Mémoires et Savoirs » de la Nation. Une fois à l’extérieur, peut-être la visite guidée fera le choix de suivre « le tracé des mocassins », qui circule tout en douceur à travers les ruelles du Vieux-Wendake dans un feu d’artifice de points d’intérêts : les maisons longues et Tsawenhohi, demeure de l’une des grandes figures de la Nation ; puis l’église Notre-Dame-de-Lorette, mission catholique de 1697 dédiée à Kateri Tekakwita, l’unique Sainte amérindienne des Amériques. Et le spectacle s’achève à la chute Kabir Kouba et ses légendes, qui lisse la roche en aval de la fameuse fresque du peuple huron-wendat. Un second tracé au sol, en forme de pattes d’ours cette fois, traverse le village d’Est en Ouest jusqu’au Site traditionnel huron Onhoüa Chetek8e, un centre d’interprétation attaché à la reconstitution d’un village traditionnel (maison longue, fumoir et séchoir, chambre de sudation, tipi, etc.). Un guide autochtone nous plonge au cœur d’arts de vivre méconnus : chants et danses traditionnels, herboristerie, légendes, symboles et croyances. Des connaissances accessibles à tous, dont la transmission assure la pérennité d’une culture et d’un peuple.


Le Pow-wow de Wendake
Les 30 juin, 1er et 2 juillet 2017 se tiendra le powwow international de Wendake. Au rythme des tambours qui évoquent les battements du cœur de la Terre-Mère, des représentants de chaque Nation s’affronteront lors de compétitions de danses traditionnelles. Cet événement annuel majeur est une occasion unique de s’initier en famille à la culture autochtone dans une ambiance festive.




LA TERRE, LES EAUX ET LES AIRS
Partager les modes de vie traditionnels wendat passe par d’autres équipements typiques, par exemple dans le cadre familial et coloré d’un des ateliers créatifs d’artisanat proposés par l’Hôtel-Musée et le Site Onhoüa Chetek8e. À moins que l’on ne choisisse d’améliorer son tir à l’arc ou parfaire ses connaissances sur les plantes médicinales lors d’une promenade en forêt. En parlant de forêt. À chaque saison son lot d’activités de plein air. En été, on traverse la réserve jusqu’au Vieux-Québec aussi bien à pied par le parc linéaire, un sentier pédestre de 32 km qui longe la rivière Saint-Charles, qu’à vélo, par le Corridor des Cheminots (22 km). À la voie terrestre répond la voie des eaux : la navigation en canot traditionnel dans le calme apaisant de la rivière. Ou alors, à l’opposé, la partie de pêche d’une vie dans l’un des 52 lacs à truites du secteur Tourilli, accessible uniquement en hélicoptère. L’hiver n’est pas en reste : promenades à motoneige ou en traîneau à chiens, pêche sur glace et randonnées en raquettes avec un guide chasseur nous en font oublier les températures.





Canot sur la rivière, fresque urbaine, découverte du Site traditionnel huron Onhoüa Chetek8e, randonnées sur les sentiers… les appels à l’évasion ne manquent pas à Wendake



MANGE, ÉCOUTE, AIME !
À la fin du jour, tant d’émotions appellent logiquement un moment de détente. On aura le choix de déambuler dans l’une des boutiques d’artisanat local ou d’opter pour un moment rien que pour soi au sublime Centre Nation Santé Spa, qui jouxte l’Hôtel-Musée, pour une expérience multisensorielle unique. Côté table, c’est un nouveau monde qui se dévoile, dans le crépitement du brasier : poissons fumés à froid, viandes sauvages (wapiti, orignal, ours et terrines de phoque) agrémentés de petits fruits et d’épices de la forêt boréale. Cuisine gastronomique à La Traite, cuisine spectacle à la Sagamité et sa fameuse potence, où les viandes sont flambées devant soi. Le feu, toujours, sera le clou d’une soirée comme nulle autre, dans la maison longue de l’hôtel-musée où, assis autour de l’âtre ou allongé sur les peaux de bêtes, on se laissera bercer par contes et légendes avant de déguster thé du Labrador et pain banique cuit sur le feu. Wendake marque son empreinte et fait de nous de véritables dépositaires des cultures amérindiennes.



Ci-dessus à gauche, le restaurant La Traite fait rimer gastronomie contemporaine et saveurs millénaires. 
À droite, c’est l’heure de la fameuse potence au restaurant Sagamité.


Un chef chez les Hurons-Wendat
Chef du restaurant La Traite depuis son inauguration en 2008, Martin Gagné revisite les trésors de la cuisine autochtone pour en proposer à l’année une interprétation gastronomique et contemporaine. Un voyage sensoriel en forme de retour aux sources, des produits simples de la chasse, de la pêche, de la cueillette et un hommage à la Terre-Mère qui nous comble de ses bienfaits.


Plus d'infos:
www.tourismewendake.ca


Carnet d'adresses:

HÔTEL MUSÉE DES PREMIÈRES NATIONS
5 place de la rencontre, Wendake
Tél: +1 418 847 2222
Consulter la fiche Best of Québec
www.hotelpremieresnations.ca

ONHOUA CHETEK8E
575 rue Chef Stanislas Koska, Wendake
Tél: +1 418 842 4308
www.huron-wendat.qc.ca


SECTEUR TOURILLI
580, rue Chef Max Gros-Louis, Wendake
Tél: +1 418 843 9355
www.tourilli.com

LA TRAITE
5, place de la Rencontre, Wendake
Tél: +1 418 847 0624
Consulter la fiche Best of Québec
www.restaurantlatraite.ca



Autres articles qui pourraient vous intéresser:
Motoneige à la mode autochtone
Immersion autochtone - partie 1
Immersion autochtone - partie 2
Un hiver chez les premières nations
Tourisme Autochtone Québec
Le pouls autochtone
Les premières nations et les inuits par les musées - partie 1
Les premières nations et les inuits par les musées - partie 2
Culture et transmission au pays des premières nations
L'aventure avec un grand A - Premières Nations
Quand nature rime avec culture
Des nuits 100% premières nations
Les saveurs en version originale
Quand le Québec des premiers peuples sort du bois
48 heures à Wendake