Trois parcs 100 % nature - Les Laurentides

Picture medium


01 - LA MONTAGNE DU DIABLE
La belle mystérieuse
Une légende amérindienne raconte que cette montagne
est hantée par le Windigo, un monstre qui dans la mythologie algonquienne serait possédé du mauvais esprit d’où sa dénomination de « montagne du Diable ».
Au centre d’un doux partage entre d’un côté la rivière du Lièvre et le réservoir Baskatong, ce mont vieux de 4 milliards d’années est devenu en 2012 une réserve écologique protégée par des passionnés de nature. On découvre ses quatre sommets, dont le plus élevé atteint 783 m, le long de 80 km de sentiers pédestres.
Les plus aventureux choisiront d’y dormir à la belle étoile en camping rustique, mais des refuges sont également ouverts aux visiteurs de plus d’un jour.
© Tourisme Laurentides

02 - LE PARC DU RÉSERVOIR KIAMIKA
Le petit nouveau
Ouvert en juin 2013, le Kiamika (qui signifie rocher escarpé) s’articule autour d’un immense plan d’eau de 60 km2 au milieu duquel trônent les deux îles de la Perdrix Blanche et de la Petite Perdrix et une multitude
d’îlots qui en font le repaire des amateurs de camping et de plages sablonneuses. Au cœur de ce territoire préservé abritant une réserve de biodiversité et une forêt ancienne, on oublie vite les tracas de la vie
quotidienne pour se plonger dans une nouvelle dimension. « Cerise sur le sundae », comme on dit au Québec, l’accès au parc est gratuit et fonctionne sur le mode du don et de la participation solidaire de la communauté.


© Tourisme Laurentides

03 - MONT-TREMBLANT
Un parc national au sommet
Avec sa superficie de 1 510 km2, il est le plus vaste parc du Québec. C’est aussi l’un des plus connus. Vous êtes au pays du loup, de l’ours et du castor. Ses six grandes rivières et ses centaines de lacs en font un paradis pour les amateurs de pêche et de randonnées en canot. En parcourant ses sentiers, vous pourrez atteindre des belvédères dont la vue sur les sommets arrondis de la chaîne des Laurentides coupe le souffle.
Le meilleur point de départ pour commencer vos balades est le Centre de découverte en bordure du lac Monroe. Vous pourrez vous y inscrire à des activités animées par des gardes naturalistes ou télécharger gratuitement l’application « Explorateur Parc Parcours » qui vous guidera et vous instruira durant votre séjour.
© Tourisme Laurentides


DES POURVOIRIES POUR TOUS LES GOÛTS 
Pêche, chasse, mais également randonnées nature ou en VTT, les
nombreuses pourvoiries des Hautes-Laurentides offrent des forfaits et des hébergements des plus rustiques
aux plus sophistiqués. L’occasion de profiter d’un environnement exceptionnel au cœur d’une nature sauvage. Quelques adresses : Mekoos et l’Auberge du Fer à cheval à Mont-Laurier, Cécaurel à Rivière-Rouge,le Club Notawissi à Sainte-Anne-du-Lac, le Rabaska Lodge et le Club Fontbrune à Ferme-Neuve.

© Tourisme Laurentides



Carnet d'adresses:

POURVOIRIE MEKOOS
Via le chemin Pérodeau, Mont-Laurier
+1 819 623 2336 

Consultez la fiche Best of Québec
http://www.mekoos.com/

AUBERGE DU FER CHEVAL
106 Chemin Parent, Parent
+1 819 667 2525
www.feracheval.ca


POURVOIRIE CÉCAUREL
Chemin du Lac Kiamika, Rivière-Rouge
+ 1 819 275 2386
www.cecaurel.ca


CLUB NOTAWISSI
+1 819 623 2525
www.notawissi.com



RABASKA LODGE
55 Chemin de l'Oasis, Ferme-Neuve
+1 819 623 1818
www.lerabaska.com

POURVOIRIE CLUB FONTBRUNE
 20 Ch Fontbrune, Ferme-Neuve
+1
 819 623 2663
Consultez la fiche Best Of Québec
www.fontbrune.ca



PLUS D’INFOS
www.laurentides.com/fr/ou-se-loger/pourvoiries