Site traditionnel Matakan

Comme un vrai Atikamekw

Picture medium

Vivre quelques jours aux côtés des Amérindiens, c’est possible. La communauté atikamekw de Manawan accueille les touristes sur une île située à 4 heures de route au nord de Montréal. Récit d’un voyage à la rencontre d’un des peuples autochtones du Québec.


L'ARRIVÉE AU PARADIS
C’est à bord d’un hydravion que j’aperçois l’île sur laquelle je vais séjourner. En pleine nature, sur l’imposant lac Kempf, elle n’est accessible que par les airs ou par canot-moteur. Sur le ponton, c’est Yann, 20 ans, qui m’accueille. Il est guide touristique et Amérindien. Autour de moi, une nature qui semble s’être parée de ses plus belles couleurs d’automne. Un coin de paradis aménagé pour accueillir les personnes avides de découvertes dans un contexte de tourisme responsable et équitable.




BIENVENUE AU CAMP MATAKAN
Au milieu de l’île, des chalets de bois rond et des tipis, comme celui dans lequel je m’apprête à passer la nuit, blotti dans mon sac de couchage, couché sur un matelas d’épinette. Le soleil se couche déjà et c’est autour du feu de bois que nous nous retrouvons pour profiter de sa chaleur et de ses flammes qui allument des étincelles dans nos yeux. Il y a Yann mais aussi Nazaire et Norbert. Tous les trois travaillent sur le site Matakan et vivent à 22 km d’ici, dans la réserve amérindienne de Manawan. Sans plumes ni flèches, je découvre les Indiens d’aujourd’hui. Ils se battent pour mettre en valeur leur culture trop souvent mise à mal. Ils ont vu leurs aînés arrachés à leur famille et déracinés. Aujourd’hui, Ils accueillent des voyageurs sur leur territoire ancestral pour partager leurs savoirs et leurs traditions. Tous les profits générés sont réinvestis à 100 % dans leur communauté.




"Notre forêt, c'est notre pharmacie"
C’est Norbert qui me raconte cela. À chaque mal, son remède naturel. Contre le mal de gorge ? Une bonne tisane de réglisse. C’est sa grand-mère qui lui a tout appris. Elle vient juste de décéder à l’âge de 94 ans.


DÉCOUVRIR LA CULTURE AMÉRINDIENNE
« Il est bientôt l’heure de manger ! » C’est Norbert qui se met au fourneau. Il cuisine de la viande d’orignal, un élan de près de 500 kg tué la semaine passée par Yann. Une première pour le jeune Atikamekw. « Chasser son premier orignal, c’est devenir un homme », me confie le cuisinier. La chasse, la pêche, la cueillette : les Atikamekw continuent de vivre au plus proche de la nature et de ses ressources. Une manière de perpétuer les traditions de leurs ancêtres. Le souper terminé, nous partons dans la nuit noire pour une promenade en canoë. Peu à peu, nos yeux s’habituent à l’obscurité et le ciel se dévoile. « C’est tellement beau, on voit des milliers d’étoiles ! » Puis, tout le monde se laisse bercer par le son des pagaies dans l’eau et par la voix douce de Yann. Il nous raconte comment ses ancêtres se sont inspirés des griffes de l’aigle pour inventer des hameçons. Magie d’un moment où l’harmonie entre l’homme et la nature prend tout son sens.

© Tourisme Manawan / Mayoke 



UNE EXPÉRIENCE AUTHENTIQUE
C’est sous le signe du partage que mon séjour en terres Atikamekw se poursuit. Pêche au filet, artisanat d’écorce de bouleau, cueillette de plantes médicinales, chants traditionnels, toutes ces activités m’en apprennent un peu plus sur la culture amérindienne. Au-delà du folklore des nuits passées en tipi, passer un moment sur cette île isolée, c’est une formidable porte d’entrée vers le peuple Atikamekw qui occupe ce territoire depuis près de 5 000 ans.




© Tourisme Manawan / Mayoke

Plus d'infos:
www.voyagesaméridiens.com


Autres articles qui pourraient vous intéresser: 
Immersion autochtone - partie 1
Immersion autochtone - partie 2
Nunavik, le grand nord des inuits
Un hiver chez les premières nations
Tourisme Autochtone Québec
Le pouls autochtone
Culture et transmission au pays des premières nations
L'aventure avec un grand A - premières nations
Quand nature rime avec culture
Des nuits 100% premières nations
Les saveurs en version originale 
Quand le Québec des premiers peuples sort du bois