Quarante-huit heures à Sutton

Côté montagne, côté village

Picture medium

Longtemps, la région de Sutton ne fut qu’une terre colonisée à la fin du XVIIIe siècle par des loya-listes fuyant les États-Unis ou par des agriculteurs en quête de nouvelles terres bon marché. Il faudra attendre 1960 pour qu’un amoureux de la montagne, Réal Boulanger, décide de mettre en valeur le potentiel récréatif de la montagne et d’en faire une station de ski à l’image de celles qu’il fréquente déjà dans le Vermont, de l’autre côté de la frontière.


DU SKI NATURE
Mont-Sutton vient de naître. Écologiste avant l’heure, Réal Boulanger veille à ne pas défigurer la région. Aucun dynamitage ne vient aplanir le site, les bois et sous-bois sont défrichés de façon sélective, et dans certains secteurs de nouveaux arbres sont même plantés.
C’est ce qui fait encore aujourd’hui le charme de la montagne de Sutton où l’on skie en pleine forêt sur une soixantaine de pistes qui épousent ses formes naturelles. Les skieurs d’ici sont réputés être des « actifs contemplatifs » plus que des amateurs de vitesse. De plus, les arbres protègent la montagne du vent et de l’érosion et évitent aussi la fonte rapide de la neige au printemps, ce qui permet à la station d’être toujours parmi les dernières à fermer.
                                                                                           © Philippe Renault - hemis


DES RANDONNÉES AU TOP
Que l’on soit, selon la météo, chaussé de raquettes, de crampons ou simplement de bonnes chaussures de marche, les environs de la station offrent des randonnées uniques dans une nature préservée. Les pistes de ski alpin jouxtent en effet le Parc d’environnement naturel de Sutton (PENS) qui occupe une partie de la réserve naturelle des Montagnes-Vertes qui constitue avec ses 50 km2 la plus grande réserve naturelle privée à l’est des Rocheuses. 

Dans le PENS, vous découvrirez 52 km de sentiers pédestres donnant accès à quatre sommets et autant de lacs de montagne. Avec des dénivelés atteignant 500 m, il est facile d’y faire des boucles plus ou moins longues ou difficiles au gré de votre forme physique. Malgré son côté ardu, la randonnée la plus populaire reste celle du Round Top qui vous emmènera à 968 m, au sommet de la montagne d’où la vue est impressionnante. 

Le sentier du lac Spruce que l’on atteint en seulement 45 min constitue une belle alternative.
Les amateurs de raquettes, mais aussi les fondeurs pourront aussi se rendre à la coopérative Plein Air Sutton (également appelée Sutton en haut) qui offre 47 km de sentiers privés sur fond de grands espaces.
                                                                                              © Philippe Renault - hemis


UN VILLAGE BIEN VIVANT
Etape incontournable sur le Chemin des Cantons-de-l’Est et la Route des vins, le village de Sutton figure parmi les plus animés de la région. La rue Principale égrène de nombreuses boutiques, cafés et restaurants. Les amateurs de bonne chair feront une halte à La Rumeur Affamée, un ancien magasin général qui offre un grand choix de fromages et de charcuteries du Québec, mais aussi du pain, des thés et cafés et de nombreux autres produits qui feront le bonheur des fines bouches. 

Non loin se trouve L’atelier Bouffe, un bazar rempli d’objets pour la cuisine, doublé d’une épicerie fine. Au cœur du village, on ne peut qu’être attiré par la chocolaterie Muriel qui embaume les environs de ses magnifiques odeurs de cacao. Depuis 10 ans, Norka la propriétaire fabrique sur place avec amour ses chocolats belges. Manon, dame-blanche, caprice de Sutton, rocher de l’Estrie… constituent autant d’invitations au palais. 

À côté de la boutique, un petit musée et salon de thé permet de découvrir quelques secrets de fabrication, mais surtout de déguster un magnifique chocolat chaud spécialité de la maison. À l’entrée nord du village, le traiteur Matis d’origine alsacienne propose des plats cuisinés, mais aussi de succulentes petites pâtisseries à emporter.
Pour les mains habiles, la boutique Mont Tricot tenue par Lucinda Iglesias est un incontournable, et c’est le rendez-vous des tricoteuses passionnées qui aiment les plus belles laines. Pour le plaisir des yeux, le circuit Plein’Art constitué de cinq galeries permet quant à lui de découvrir les oeuvres des nombreux artistes vivant dans la région.
                                                                                              © Philippe Renault - hemis


DES HÉBERGEMENTS COUP DE CŒUR
Nos coups de cœur vont à quatre lieux où vous pourrez dormir dans des ambiances fort différentes. Dans le village, le Pleasant hôtel allie l’ancien et le moderne. Installé dans une belle mai-son victorienne construite au tournant du XXe siècle, il a été entièrement décoré dans un style très contemporain. 

Murs gris, mobilier aux lignes simples et épurées, cet hôtel boutique se targue de figurer parmi les 25 hôtels les plus romantiques du Canada. Autre belle découverte, les chambres récemment rénovées de l’auberge des Appalaches tout près des pistes de ski. Patricia vous accueille comme si vous étiez à la maison et John fort de son expérience internationale vous fera découvrir ses bons petits plats à base de produits locaux.
Coté gîte, Sutton n’est pas en reste. Dans le village, le gîte Vert le Mont tenu depuis 10 ans par Lynda vous fera vivre le temps de votre séjour l’ambiance chaleureuse d’une maison de 1916 qui a gardé ses beaux atours. Les chambres sont décorées avec des objets ramenés des voyages loin-tains effectués par la propriétaire, Kyoto, Jaipur, Shanghai…
Totalement différent est le gîte 5 étoiles du domaine Tomali-Maniatyn. Situé sur un immense terrain à l’étonnante perspective, cet imposant chalet en bois aux allures de datcha de luxe est né de l’imagination de l’architecte Kasimir Gourski et du propriétaire Tomasz originaire d’Europe de l’Est. Vous vivrez ici presque comme un tsar, profitant des pièces de réception et de la piscine intérieure.
                                                                                           © Philippe Renault - hemis


UNE CITÉ GOURMANDE
Idéalement situé sur la Route des vins, Sutton offre aussi de belles tables. Dans le décor d’une vieille maison familiale, Christian Beaulieux qui a joué avec son propre nom pour baptiser son restaurant le bistro Beaux Lieux offre une cuisine moderne, mais sans prétention. En face de l’hôtel de ville, le restaurant A la Fontaine, belle maison de brique rouge sert depuis trois décennies une efficace cuisine française. Le café Titorettto est l’endroit idéal pour se refaire des forces le midi : soupes et scones en sont les spécialités. 

Enfin votre séjour à Sutton ne serait pas complet sans être passé par Le Cafetier. Ce café-resto aux murs tapissés des œuvres d’artistes locaux est l’endroit idéal pour prendre le pouls du village. Membre du réseau des Cafés de village, il propose de petits plats simples et frais à consommer sur place ou à emporter ainsi qu’une grande sélection de thés, cafés et tisanes.
                                                                                            © Philippe Renault - hemis


Carnet d'adresses :

PLEASANT HOTEL
1 Rue Pleasant, Sutton
Tel: +1 (450) 538 6188
www.lepleasant.com

ATELIER BOUFFE
14 Rue Principale Sud St, Sutton
Tel: +1 (450) 538 2766
www.atelierbouffe.ca

LA RUMEUR AFFAMEE
15A Principale N, Sutton
Tel: +1 (450) 538 1888

PARC D'ENVIRONNEMENT NATUREL DE SUTTON
900 Chemin Réal, Sutton
Tel: +1 (450) 538 4085
www.parcsutton.com

 

Autres articles qui devraient vous intéresser : 
48h dans les cantons de l'est
Les cantons de l'est en Hiver