Montréal , la ville aux cent clochers - Partie 2

Des visites bibliques et historiques

Picture medium

Lire la partie 1


La découverte des églises montréalaises nous dévoile des lieux de culte chargés d’histoire mais aussi de vie. Arrêt sur six d’entre eux.


LA BASILIQUE NOTRE-DAME                                                                                                                                Un chef-d’œuvre d’architecture néo-gothique au cœur du Vieux-Montréal. Deux tours encadrent la cathédrale.
Le clocher ouest, la Persévérance, abrite un gros bourdon, nommé Jean-Baptiste ; son poids atteint 11 000 kilos ! Dans celui de la tour est, la Tempérance, loge un carillon de dix cloches. À l’intérieur du lieu de culte, de somptueuses boiseries et une voûte décorée d’étoiles dorées témoignent de sa place notable dans la tradition religieuse. Ses vitraux colorés racontent certains épisodes bibliques tandis qu’un spectacle sons et lumières permet de revivre l’histoire.                                                                                                                     


L'ORATOIRE SAINT-JOSEPH                                                                                                                                 Au sommet du Mont-Royal, c’est l’un des lieux les plus achalandés au Canada. Pèlerins, curieux, mélomanes viennent y prier ou simplement visiter. Sans le frère André, rien n’y serait. Ce « faiseux » de miracles a sauvé mon aïeul d’une mort certaine me racontait ma mère. Hospitalisé, l’homme était laissé à lui-même. Le frère André, lors d’une visite aux malades, ordonne au médecin de l’opérer. Il guérit miraculeusement. Qui l’aurait cru ? Le frère André avait une foi inébranlable en Saint-Joseph. Il fonde la plus grande église d’Amérique du Nord : un oratoire dédié à Saint-Joseph.

La basilique Notre-Dame       
 © M.Vesia / Tourisme Montréal 
Oratoire Saint-Joseph        
 © M.Caty / Tourisme Montréal


L’ÉGLISE UNIE MÉTHODISTE SAINT JAMES                                                                                                    Des notes s’en échappent malgré le brouhaha du centre-ville. Elle se caractérise par une architecture gothique et un intérieur victorien. Ces tours-clochers asymétriques surprennent tandis que sa façade couronnée d’un fronton triangulaire attire l’attention. Elle est composée d’un portail surmonté d’une frise et d’une immense rosace. Des organistes de renoms internationaux donnent des concerts sur sa grande orgue Casavent à quatre claviers. Ses six mille tuyaux ornent le chœur. Ce temple protestant, désigné site historique national depuis 1996, vous accueille.


LA CHAPELLE NOTRE-DAME-DE-BONSECOURS                                                                                        Des bribes de l’histoire de Montréal s’y dévoilent. Nous sommes en 1653. Marguerite Bourgeoys, mère de la
colonie, recrutée par Paul Chomedey de Maisonneuve, entreprit de construire une modeste chapelle en bois. Rasée par un incendie en 1754, elle est reconstruite en pierre en 1771. Inspirée de la Renaissance, cette première chapelle du Vieux-Montréal accueille aujourd’hui les visiteurs. Prenez le temps de visiter le musée aménagé derrière et au sous-sol. Les murs vous parleront. Vous ferez la rencontre des fondateurs de la Nouvelle-France.    

L'église unie méthodiste Saint-James         
© Conseil du patrimoine religieux du Québec
La chapelle Notre-Dame-de-Bonsecours 
© Musée Marguerite Bourgeoy et chapelle Notre-Dame-de-  Bonsecours


LA BASILIQUE CATHÉDRALE MARIE-REINE-DU-MONDE                                                                                D’inspiration néo-renaissance italienne, elle est une copie réduite de la basilique Saint-Pierre de Rome. Au sommet de la façade de la basilique italienne se trouve les douze statues des apôtres. Ici, elle est embellie par les statues des treize saints patrons des paroisses alentours. À l’intérieur, le baldaquin aux colonnes torsadées rappelle celui de Rome. L’agencement de sa nef est intéressant. Les courbes de sa voûte agencées de dorures attirent l’œil presque autant que les nombreux tableaux. Chuchotez-y, car plusieurs viennent y prier. 


L'EGLISE SAINT-MICHEL ARCHANGE                                                                                                                 À l‘angle des rues Saint-Urbain et Saint-Viateur, au cœur du quartier Mile-End, ce petit joyau du patrimoine canadien est d’origine irlandaise. La communauté catholique polonaise l’occupe présentement. Elle est différente, avec  son style néo-byzantin, et elle s’inspire un peu de la basilique Santa Maria della Salute, à Venise en Italie. Son dôme vert cuivré et son clocher aux motifs orientaux rappellent les mosquées et leur minaret. L’intérieur est décoré par l’Italien Guido Nincheri. On peut se joindre à une visite libre ou guidée.



La basilique-cathédrale Marie-Reine-du-monde         
© S.Poulin / Tourisme Montréal
      Église Saint-Michel de l'Archange
   © Jean Gagnon


Carnet d'adresses: 

BASILIQUE NOTRE-DAME
110, rue Notre-Dame Ouest     
www.basiliquenotredame.ca


ORATOIRE SAINT-JOSEPH
3800, chemin Queen Mary.
Consulter la fiche Best of Québec
www.saint-joseph.org

L'ÉGLISE UNIE MÉTHODISTE SAINT-JACQUES
463, rue Sainte Catherine Ouest 
www.stjamesunitedchurchmontreal.com

LA CHAPELLE NOTRE DAME DE BONSECOURS
400, rue Saint-Paul Est
www.marguerite-bourgeoys.com

 LA BASILIQUE CATHEDRALE MARIE REINE DU MONDE
1085, rue de la Cathédrale
www.cathedralecatholiquedemontreal.org

L'EGLISE SAINT MICHEL ARCHANGE
5580, rue Saint-Urbain