Les saveurs en version originale

Cuisine des premiers peuples

Picture medium

Généreuse par nature, inventive par culture, la cuisine des Autochtones se démarque d’abord par sa franchise, quelle que soit la communauté qui vous invite à sa table. Sa matière première ? La nature, bien sûr, et les ressources qu’elle veut bien donner, au fil des saisons, à ces peuples dont le mode de vie a été façonné en prise directe avec l’environnement. 

Rien d’étonnant, donc, à ce que le gibier, le poisson, les plantes sauvages, épices boréales, baies et autres champignons figurent en bonne place à la carte des mets signés Premières Nations. La cuisine autochtone, c’est le goût des grands espaces, le savoir-faire en plus!


DES EXPÉRIENCES, DES ÉMOTIONS
Aussi simple et naturelle qu’elle soit, la cuisine autochtone ne manquera pas de vous étonner. Frissonnerez-vous devant la potence de gibier qui s’enflammera devant vous ? Les moules cueillies par les Inuits sous la banquise seront-elles à votre goût ? Et le caribou cru, cela vous parle ? 

Saurez-vous distinguer les différents ingrédients de base de la soupe traditionnelle sagamité (les fameuses « trois soeurs », courge, maïs et fèves rouges), et reconnaître les variantes selon les Nations ? Et ce délicieux pain banique : saurez-vous reproduire la recette chez vous avec vos enfants ? 

© Site Uashassihtsh / Sophie St-Arnaud




DÉCLINAISONS GASTRONOMIQUES
Émotions et étonnement encore, devant les déclinaisons hautement gastronomiques de la cuisine autochtone. Comme dans d’autres domaines, les Amérindiens ont partagé depuis longtemps des connaissances et des techniques culinaires devenues incontournables. Songez seulement au fumage de la viande ou du poisson, ou encore à la récolte de l’eau d’érable. Aujourd’hui, c’est aussi dans la grande cuisine que le monde des Premières Nations tient son rang. 

D’abord parce que de plus en plus de grands chefs revendiquent des influences autochtones, que cela soit dans les beaux produits naturels utilisés ou dans les manières de les apprêter. Mais aussi parce que des talents, au sein des différentes communautés, se font un honneur de donner à la cuisine autochtone ses lettres de noblesse et de modernité (lire l’encadré). Tout un monde de saveurs et de savoir-faire vous attend. Mettez vos papilles à l’heure autochtone!

© Ami du Mushuau-Nipi / Franiçois Léger-Savard



MARTIN GAGNÉ
De descendance algonquine, le chef exécutif du restaurant La Traite, à Wendake, n’a pas son pareil pour conjuguer valeurs ancestrales et gastronomie contemporaine. Il rend hommage à cette cuisine des grands espaces qu’il affectionne tant et dévoile ses tours de main dans un livre paru en 2014 aux Éditions du Sommet : « Gastronomie des Premières Nations – Rites de passage ». Beau et bon!

© Restaurant la Traite


UN NOUVEAU DÉCOR ...
... pour le réputé Restaurant Sagamité, à Wendake. Le restaurant de Steeve Wadohandik Gros-Louis a fait peau neuve, s’est agrandi et modernisé pour le plus grand plaisir de ses habitués et de ses futurs clients, qui dégusteront la fameuse potence de gibier sous d’imposants totems suspendus. La fierté du propriétaire ? Avoir su marier tradition, modernité et confort. Et plaisir, bien sûr!


Carnet d'adresses : 

LA TRAITE
5, Place de la Rencontre, Wendake
Tel: + 1 (418) 847 0624
Consultez la fiche Best Of Quebec
www.restaurantlatraite.ca

SAGAMITE
10 boulevard Bastien Wendake
Tel: +1 418 847 6999
Consultez la fiche Best Of Quebec
www.sagamite.com/accueil.aspx



Autres articles qui pourraient vous intéresser :
Les bonnes adresses de Trois-rivières
Le sirop d'érable un incontournable du Québec
Sur la route des cidres en Montérégie
La poutine un incontournable de votre séjour au Québec
Saveurs et terroir dans les Laurentides
Terroir à croquer
Le Montréal des gastronomes


Cet article est extrait du magazine ORIGIN(E) 2015-2016. 
Vous pouvez le consulter ici dans sa version originale
Pour en savoir plus, visitez le site de Tourisme Autochtone