La Première épicerie zéro déchet de Montréal

L'initiative à encourager !

Picture medium

ÉPICERIE LOCO.

Loco. 
En espagnol, ce mot signifie fou.
Fou comme le projet lancé par quatre Montréalaises devenues amies durant leurs études, qui ont décidé de faire la guerre au gaspillage et de promouvoir une saine alimentation. Dès l’annonce de leur plan sur les réseaux sociaux, l’engouement a été immédiat. Pour preuve, la campagne de sociofinancement, qui a multiplié par trois
et plus leur objectif de départ de 8 000 $, a été atteinte en seulement 3 jours. Inspiré de plusieurs modèles en Europe, dont la chaîne alimentaire française Day by Day, LOCO favorise les produits en vrac et le zéro déchet. Pour dépanner les clients, des pots en consigne seront mis à disposition en parallèle d’emballages 100 % biodégradables. L’économie locale sera également mise de l’avant en privilégiant au maximum des produits bio québécois. Des ateliers d’éducation et de sensibilisation pourraient aussi voir le jour. Un premier magasin doit ouvrir ses portes dans le quartier Villeray, près du métro Jarry, d’ici à la fin de l’été. D’autres pourraient suivre rapidement : les cofondatrices ont dans l’idée d’en lancer au moins trois à Montréal, en conservant toujours une taille humaine. Chose certaine : à peine sur les rails, LOCO a commencé à faire des émules, un couple du quartier Rosemont projetant d’ouvrir lui aussi une épicerie bio et sans emballages, en septembre si tout va bien.
Un mouvement à suivre ! -www.epicerieloco.ca

Alexandra Grenier