L'aventure avec un grand A - Premières Nations

L'aventure à l'état pure

Picture medium

Les lacs, rivières, ruisseaux et réservoirs du Québec comptent parmi les plus poissonneux en Amérique du Nord. Pourtant, ces vastes terrains de jeux pour pêcheurs sont la plupart du temps largement sous-exploités. Les Peuples autochtones souhaitent donc valoriser les richesses de leurs territoires ancestraux et partager leur amour pour la pêche sportive et spectaculaire.

© Club Odanak / Guillaume Roy


Afin de vivre en leur compagnie une expérience mémorable, on enfilera nos longues bottes pour aller lancer la mouche dans les rivières sauvages sur le territoire des Innus de la Côte-Nord, on pourra se rendre au Nunavik dompter l’omble chevalier aux côtés des Inuits ou encore pêcher à gué dans les fosses naturelles qui ponctuent la généreuse rivière Ruppert, près de Mistassini.


LA GRANDE NATURE ET SES HABITANTS
À moins de préférer arpenter les profondes forêts du Québec lors de la saison de la chasse. L’oeil sur le viseur, notre guide nous apprend les clés d’une bonne traque, la maîtrise du piégeage ou encore les meilleurs sites pour récolter le gibier convoité, toutes ces techniques fondamentales qu’il a lui-même
héritées de ses pairs. Dissimulés dans les sous-bois, orignaux, cerfs de Virginie, ours noirs ou lièvres d’Amérique, dans les feuillages, canards sauvages, bernaches du Canada ou encore gélinottes huppées s’offrent en spectacle dans le décor des couleurs automnales.

©TAQ production le Camp
©Tourisme Nunavik Heiko Wettenborn



AUX PREMIÈRES LOGES ! 
Pour ceux qui préféreraient être armés d’une inoffensive paire de jumelles, il est également possible de participer a des safaris-photos afin d’aller à la rencontre des espèces emblématiques de la nature québécoise. L’observation de l’ours noir, de l’orignal ou des mammifères marins dans leur environnement naturel compte parmi les spécialités des guides autochtones qui savent repérer les individus comme personne.

                                                                                         © Abitibiwinni / Mathieu Dupuis


UNE MOSAÏQUE DE PAYSAGES ET D’ACTIVITÉS 
Mais le Québec autochtone ne se résume pas à un territoire tapissé de forêts et de lacs. Savez-vous qu’il est possible de randonner sur le contour d’un immense cratère au parc national des Pingaluit, de naviguer sur les eaux turquoises de la rivière Koroc au parc national Kuururjuaq et même de contempler des vestiges d’occupation humaine datant de plus de 3 000 ans dans le parc national Tursujuq

Ces trois sites et bien d’autres au Nunavik, dans le Nord du Québec, font l’objet d’aventures ethnoculturelles proposées par des entreprises autochtones, basées sur le partage du mode de vie ancestrale de leurs communautés. 

Sans compter sur les différentes expériences de plein air à vivre plus près de chez nous : en canot aux côtés des algonquins sur leur rivière ancestrale qui coule en Abitibi, ou encore en quad sur les sentiers qui entourent le réservoir Pipmuacan, voisin du lac Saint-Jean… Vivez l’aventure avec un grand A auprès de ceux qui la sentent couler dans leurs veines.

Cet article est extrait du magazine ORIGIN(E) 2015-2016. Vous pouvez le consulter ici dans sa version originale


PLUS D'INFORMATIONS:
50, boul. Maurice-Bastien, Bureau 510, 3e étage Wendake
Tel: +1 (418) 843 5030
Consultez la fiche Best Of Quebec
www.tourismeautochtone.com


Site Droulers / Luc Brouvette