Festival des neiges de Puvirnituq

La célébration des traditions inuites

Picture medium

En mars prochain, du 20 au 25, des Inuit venus de partout au Nunavik, et même certains du Nunavut, se rassembleront de nouveau à Puvirnituq pour participer au Festival des neiges de ce grand village nordique, campé sur la côte est de la baie d’Hudson, dans le Grand Nord du Québec, au Nunavik. Cet événement biennal d’une semaine de plaisir à la façon des Inuit se veut pour eux une occasion de célébrer leur mode de vie séculaire par des jeux traditionnels et compétitions amicales de toutes sortes en plein air, auxquels tous sont conviés.

Depuis ses débuts en 1991, ce rassemblement populaire, qui est maintenant coutume à Puvirnituq, attire chaque fois nombre d’Inuit à se joindre à la fête et profiter de l’hiver à la façon dont seuls les habitants du Grand Nord savent le faire. 

De la construction d’igloo des plus habiles et rapides ou encore du plus grand inuksuk de neige, à la mise en place de filets de pêche sous la glace dans laquelle des trous sont taillés au ciseau, ou encore lors d’une course de traîneaux à chiens, de motoneige ou à pieds dans la neige battue par le vent, voire même de compétitions de tir à la cible, de sculpture de pierre à savon ou de fabrication de kamiik (bottes en peaux de phoque) ou parkas, tous y trouvent leur compte, courant ainsi la chance de se mériter une médaille et un prix en argent.



INSPIRÉ ET INSPIRANT

Il ne faut certes pas oublier l’événement principal, qui a d’ailleurs inspiré ce carnaval d’hiver et pour lequel il est célèbre : son fameux concours de sculpture sur neige et sur glace. Au cours de cette épreuve des plus sensationnelles, des légendes inuites prennent forme de façon remarquable aux mains d’artistes Inuit tous aussi doués les uns que les autres, qui passent toute la semaine à façonner de véritables chefs-d'œuvre.

Le Festival des neiges de Puvirnituq a en fait pris racine lors d’une compétition similaire à laquelle l’un des fondateurs de l’évènement, Paulusie Novalinga, a participé dans les années 80. Invité, avec d'autres sculpteurs célèbres de Puvirnituq, Joanasie Jack et son frère Peter Boy, à représenter le Canada lors de l’International sculpture sur neige du légendaire Carnaval de Québec, le trio a prouvé au monde entier de quoi les Inuit étaient capable lorsqu’il s’agit de travailler la glace en remportant le titre deux années consécutives, en 1988 et 1989. 

C’est donc là, une fois rentré chez lui, que Paulusie a commencer à caresser le projet de fonder une sorte de carnaval propre aux Inuit, histoire de donner aux siens une occasion de se réjouir au cours des longs mois de l’hiver arctique. Comme la neige et la glace poussent en abondance dans cette région nordique qu’est le Nunavik, autant vous dire que l’idée a fait boule de neige!




LE JOUR COMME LA NUIT
Au fil des années, des soirées de spectacles tout en musique sont venues s’ajouter aux journée déjà bien remplies d’activités au grand air, faisant du Festival des neiges un évènement des plus courus, autant le jour que la nuit. Alors que les aurores boréales dansent dans le ciel, les Inuit et leurs visiteurs se délectent des talents d’une variété d’artistes en provenance de tous les coins de l’Arctique et d’ailleurs, alors que la musique bat son plein au centre communautaire du village. 

Allant de chants de gorge ancestraux aux grands noms Inuit tels qu’Elisapie Isaac, Sinuupa et Beatrice Deer, en passant le country et quelques pas de danse en quadrille au rythme de l’accordéon, le tout additionné d’un brin de hip hop et de beat box ici et là, la fête se poursuit plus souvent qu’autrement bien passé les douze coups de minuit. 

La nuit venue, on peut même aller se reposer dans un des igloos construits à cet effet pour les visiteurs qui veulent tenter l’expérience. Heureusement, ceux-ci se dressent non loin de l’hôtel du village, où on peut aller se réfugier si la chaleur d’un bon lit douillet manque à l’appel dans ces abris de neiges, qui, pourtant, sont très confortables grâce aux soins qui ont mis leurs hôtes Inuit.




BANQUET FINAL

Cette semaine de festivités se termine toujours dans la joie, autour d’un grand festin au cours duquel on peut déguster, entre autres, de la viande de caribou et du poisson crus, gracieuseté des chasseurs et pêcheurs du village, ainsi que des moules et oursins frais cueillis sous la glace de la baie d’Hudson, accompagné de thé et de banique. 

Et pour couronner le tout, des feux d'artifice hauts en couleur viennent conclure cette grande célébration avec un éclat qui résonnera longtemps dans la mémoire de ceux qui ont la chance d’y assister.

Ne manquez donc pas la prochaine édition du Festival des neiges de Puvirnituq en mars 2017 ! Tout le monde y est bienvenu, car au Québec, on sait bien que plus on est de fous; plus on rit ! Et les Inuit ne font certes pas exception à la règle, eux qui adorent rire de bon cœur.



EN SAVOIR PLUS:

Festival des neiges:
Village nordique de Puvirnituq :
Tél: + 1 819 988-2972

Association touristique du Nunavik :
+ 1 819-964-2876 / Sans frais (Canada et É-U):  +1 888 594-3424 

info@nunavik-tourism.com

À visiter : le site sur lequel on trouve une galerie de photos des festivals passés.

Pour planifier son voyage:
 Voyages FCNQ 
(l’agence de voyage par excellence du Nunavik)
Tél: + 1 514 457-2236 / Sans frais (Canada et des É-U): + 1 800 463-7610
informationsvoyages@fcnq.ca