Domaine Bazinet

Petites truites entre amis

Picture medium

Prenez de la hauteur, respirez, contemplez, pêchez, savourez, amusez-vous, partagez ! Voilà quels pourraient être les sept commandements en vigueur à la pourvoirie et centre de plein air du Domaine Bazinet. À portée de Sainte-Émélie-de-l’Énergie, ce territoire dédié aux joies du plein air en général et à la pêche à la truite en particulier déploie 19 km2 de nature rutilante dans les beaux paysages accidentés de Lanaudière. 

L’altitude, ici, ce n’est pas un mince atout. Elle est synonyme d’air pur et d’eaux cristallines – celle des lacs de montagne mais aussi des torrents et chutes d’eau qui sillonnent le domaine –, de neige abondante en hiver et – détail très apprécié – de moustiques moins présents et voraces en été. 

Pour beaucoup l’automne reste un must pour vivre l’expérience Bazinet. Le couvert forestier flamboie, la douceur de climat permet encore toutes sortes d’activités tandis que dans les lacs, les truites s’en donnent à cœur joie en prévision de la diète hivernale. Indigènes ou ensemencées, mouchetées ou arc-en-ciel, elles promettent alors de belles batailles à fleur d’eau, bien calé dans une des embarcations mises à disposition par la pourvoirie (le choix est donné entre la force des bras ou celle d’un moteur électrique). Quant à la chasse, elle peut être pratiquée sur quatre territoires exclusifs jouissant d’une bonne densité d’orignaux, mais aussi de perdrix et de lièvres pour les amateurs de petit gibier.


VINGT-QUATRE CHALETS

La propreté du territoire ou encore l’entretien pointilleux des sentiers trahissent l’amour des propriétaires – mais aussi des usagers du domaine en général – pour la belle nature à préserver et à partager. Si la pourvoirie peut accueillir jusqu’à 175 personnes en été et que les enfants sont au paradis avec toutes sortes de jeux et d’activités, elle veille aussi à rester un lieu de calme et de ressourcement, un havre de paix au grand air à moins de deux heures de Montréal

Côté hébergement et installations, le choix est un embarras mais sûrement pas un problème. Outre l’auberge d’inspiration montagnarde flanquée de sept chambres, ce sont vingt-quatre chalets répartis sur le domaine qui accueillent de deux à douze personnes. Proches de l’auberge ou plus isolés, flambant neufs ou joliment rénovés, ils sont à la fois tous charmants et très pratiques à vivre, équipés de tout le nécessaire. 

Cachet rustique et confort contemporain. On craque par exemple pour le petit chalet numéro 4, de bois rond vêtu. Tout droit venu des années trente, il borde le lac des Îles en laissant sa galerie et un quai tutoyer la surface de l’eau.
Pour un corps à corps encore plus collé serré avec l’environnement, on peut aussi opter pour le camping sur trois terrains avec services, ou bien en pleine nature et même... façon Robinson, seul sur une île déserte !

                                                                                                          © David Lang



QUATRE SAISONS, MILLE TENTATIONS

S’il est un autre atout qui mette tout le monde d’accord, c’est bien le resto-bar de l’auberge. Ici se savourent à la fois la convivialité de l’ambiance et la généro
sité dans l’assiette. Deux chefs, Patrice Collard et Steve Carbonneau, y veillent en proposant une carte éventail pensée pour contenter tous les goûts et tous les appétits, sans compter celle des vins, qui offre elle aussi un vrai choix. C’est bien sûr du côté de la truite, indétrônable reine du domaine, qu’on ira pister l’âme de la maison : fumée ou/et marinée, elle est déclinée dans différents plats et entrées, pizza comprise. 

Dehors, inaugurée cette année, la jolie terrasse qui fait face à l’auberge s’alanguit sur la plage comme un symbole de la vocation des lieux. On s'y retrouve à l'heure de l'apéro pour raconter ses pêches du jours et imaginer celles du lendemain. Les rires fusent, les enfants jouent autour pendant que le soleil décline sur le lac. La nature, la pêche entre amis, le partage... Une soirée normale au Domaine Bazinet. L’hiver venu, le peuple des vacanciers pêcheurs fera place à celui des motoneigistes sans que l’esprit familial des lieux prenne une ride. 

L’auberge est en effet une étape incontournable sur le sentier Trans-Québec, un relais très réputé dans une région taillée pour les aventuriers motorisés (2500 km de sentiers). Alors que les sentiers du domaine se laissent arpenter par les raquet- teurs et autres skieurs nordiques, les lacs, eux, se prêtent à la pêche blanche. Briser la glace pour renouveler le plaisir dans un autre décor ? Tout un programme.


PÊCHEURS EN HERBE

Parc et jeux extérieurs, trampoline sur l’eau, baignade, glissades, mini-ferme avec des poules et des lapins, pédalo et autres réjouissances nautiques... À la pourvoirie Domaine Bazinet, les enfants sont mécontents à l’heure du check out seulement! Les propriétaires souhaitent que toute la famille puisse s’amuser en toute saison, mais ils tiennent aussi à faire partager leur respect et leur connaissance de la nature. 

Une attention que l’on retrouve dans l’activité «Chasse au trésor» à travers les sentiers forestiers du domaine (six parcours d’environ 3 heures et un parcours de 45 minutes), ou encore dans les activités d’initiation à la pêche dont les petits raffolent. Une offre qui a déjà fait naître des vocations...


PLUS D'INFOS :

POURVOIRIE DOMAINE BAZINET
3000 chemin Bazinet, Sainte-Émélie-de-l'Énergie
Tel: +1 450 886 4444
Consultez la fiche Best Of Quebec
www.domainebazinet.com/fr



Autres articles qui devraient vous intéresser : 
Six pourvoiries 100% nature
L'ultrabelle province - Lanaudière - Mauricie
Les pourvoiries du Québec