Chauffer le char : comment conduire au Québec

Ou s'évader sans danger !

Picture medium

CHAUFFER LE CHAR : COMMENT CONDUIRE AU QUÉBEC
Si vous prévoyez de vous rendre prochainement au Québec et de vous déplacer en voiture, cet article est fait pour vous !

Débarquer au Québec n’est pas aussi simple qu’on le pense. Souvent, les français et les autres visiteurs de passage au Québec, imaginent un territoire vaste, accueillant, un peu plus froid mais tellement plus chaleureux. C’est en grande partie vrai, mais attention, il s’agit aussi de s’adapter à la culture et aux réalités du pays que l’on visite. La conduite en voiture est un bel exemple.

Aujourd’hui nous déjouerons pour vous les pièges que les  voyageurs rencontrent lorsqu’ils sont au volant sur les routes québécoises.


LA VOITURE AU QUÉBEC: LES DISTANCES
C’est peut-être l’argument le plus souvent martelé, mais attention, le Québec est un territoire très vaste, près de 1 700 000 km2, trois fois la France ! Autant vous dire qu’en une semaine vous n’aurez pas le temps de tout faire. Si vous avez prévu de faire un tour en Gaspésie pour voir le rocher percé, à Tadoussac pour voir les baleines, au Lac Saint-Jean pour goûter les bleuets et finir par un petit détour pour admirer les chutes du Niagara (en Ontario), autant vous le dire tout de suite: c’est impossible.

Une fois qu’on en a pris conscience, il ne vous reste plus qu’à organiser votre séjour en fonction de vos envies, la voiture est probablement le moyen le plus simple pour visiter le Québec en gardant une certaine liberté et une certaine autonomie.
                                                                                                                           ©DR


LA VOITURE AU QUÉBEC: LE CODE DE LA ROUTE
Attention aux spécificités de la conduite au Québec, plusieurs éléments du code de la route sont particulièrement problématiques pour les visiteurs non aguerris :

  • La courtoisie est de mise, pas d’énervement au volant.
  • La limitation de vitesse officielle sur les autoroutes Canadiennes est de seulement 100Km/h.
  • Les feux de circulation se trouvent après les intersections, attention donc à s’arrêter avant le croisement plutôt qu’au niveau du feu, ou vous risquez de vous retrouver au milieu du carrefour !
  • • Mis à part à Montréal, il est possible de passer au feu rouge, à condition de tourner à droite et que la voie soit libre.
  • Attention au bus scolaire jaune. Il est absolument interdit de les dépasser. De plus, lorsque celui-ci marque un arrêt pour déposer des enfants, l’ensemble des véhicules autour doivent s’arrêter : ceux qui sont derrière, mais également ceux qui arrivent en face.

                                                                                                                       ©DR


LA VOITURE AU QUÉBEC: LE VOCABULAIRE
Sachez aussi qu’au Québec on parle de lumières pour désigner les feux de circulation.

Si vous tombez en panne, cherchez un garagiste plutôt qu’un dépanneur, vous comprendrez vite que ces deux mots n’ont pas du tout la même signification au Québec !

Un frein à main s’appelle un break à bras.

La majorité des voitures ont une boite automatique, on s’y fait très vite. Sur un boitier de vitesse automatique, la position P sert pour le stationnement, la position N pour le point mort et la position D pour la conduite.

Si on dit « Embarque dans l’char », on vous invite à monter dans l’auto. Un char québécois désigne une automobile en français. Ainsi, chauffer le char signifie « conduire la voiture ».

Si on dit « pèse s’l’gaz », ça veut dire « appuie sur le champignon ».

Enfin, si on vous propose un lift en char, sachez qu’on vous propose simplement de vous ramener en voiture.


POUR ALLER PLUS LOIN:
En savoir plus sur le vocabulaire automobile québécois
Consulter le dictionnaire du vocabulaire québécois
Les expressions québécoises


Autres articles qui pourraient vous intéresser:
Le Québec en moto en... 4 routes d'exception
Sur la route de la Baie-James
La poutine : Un incontournable de votre séjour au Québec
Sur la route des poutines
Sur la route des cidres en Montérégie
La route des navigateurs, au fil du Saint-Laurent Partie 1
La route des navigateurs, au fil du Saint-Laurent Partie 2