48 heures dans les Cantons-de-l'Est

Dolce vita à l'anglaise

Picture medium

C’est la Nouvelle-Angleterre du Québec. Un coin de pays au décor bucolique, une température légèrement au-dessus de la moyenne, de magnifiques lacs et d’innombrables vallées sillonnant des montagnes verdoyantes. Royaume de silence et de paix, les Cantons offrent en prime ce petit côté nostalgique et dépaysant de la belle
architecture d’influence anglo-saxonne. Une destination unique au Québec.

Ses premiers habitants ont été les Abénaquis, auxquels on doit bon nombre de toponymes tels Coaticook, Memphrémagog, Massawippi... Cette terre reste leur territoire de chasse et de pêche pendant tout le régime français et jusqu’à la déclaration d’Indépendance américaine en 1776. À cette période, les loyalistes, demeurés fidèles à la Couronne britannique, ont dû s’exiler des États-Unis. Une bonne partie d'entre eux s'installa au Canada, sur ces terres que le gouvernement britannique leur concède. L'arrivée massive de réfugiés irlandais, fuyant le rattachement britannique, contribua à faire des Cantons-de-l’Est une terre anglophone.
Puis, au fil des années, les employés, majoritairement des francophones travaillant à l’exploitation des industries de la région, se sont établis à leur tour. De nos jours, la communauté francophone représente un peu plus de 90% de la population des Cantons. Comme quoi, les temps ont bien changé. Mais l’héritage anglo-saxon et américain est encore bien présent dans la région. À cela s’ajoutent des auberges champêtres tout à fait séduisantes, des adresses gourmandes à profusion, et des activités détente et nature pour tous les goûts.

                                                                                  Vélo et pause terrasse à Magog
                                                                                            ©Sébastien Larose


SUR LES ROUTES DU PASSÉ

Les Cantons comptent dans leurs rangs plusieurs villages pittoresques parmi les plus charmants de la province, dont quatre sont membres en règle de l’Association des plus beaux villages du Québec : Lac-Brome le victorien, campé sur les rives du lac du même nom; Frelighsburg, un petit bourg du XIXe siècle, blotti entres les collines au pied du mont Pinacle; North Hatley l’Américaine, grande « chouchoute » des vacanciers; et Stanstead, composé de trois villages frontaliers au riche patrimoine historique.
Pour les découvrir, il suffit d’emprunter l’une des routes touristiques signalisées de la région, telles la Route des vins et ses incontournables villages de Farnham, Stanbridge East, Dunham et Sutton, ou encore le Chemin des Cantons, traversant une trentaine de villes et villages au charme d’antan, sur une distance d’un peu plus de 400 km. Peu importe le chemin choisi, rencontres et découvertes culturelles uniques seront au rendez-vous.
                                                             North Hatley, au bord du lac Massawippi
                                                                                             © Tourisme Cantons de l’Est


ODYSSÉE SUR DEUX ROUES
Véritable éden pour les amateurs de vélo de route, les Cantons-de-l’Est figurent comme l’une des meilleures
destinations pour le cyclotourisme au Québec. Près de 365 km de pistes cyclables identifiées sillonnent la région,
avec nombreux circuits panoramiques sur routes balisées ou non. La carte vélo officielle de l’office du tourisme est
un must, et inclut différents itinéraires pour tous les niveaux, les services sur les voies cyclables, les hébergements et les attraits, etc.
Bonne route !
                                                                                                                   © Clovis Durand


ARTISANS ET GOURMANDS

Grâce à leur microclimat, leurs nombreuses terres cultivables et des savoir-faire transmis au fil des générations, les Cantons recèlent mille petits délices à savourer sans modération.
De délectables fromages, comme le Bleu Bénédictin préparés par des moines en abbaye à Saint-Benoît-du-Lac, ou le Raclette de Compton de la Fromagerie La Station; des viandes tendres et typées provenant d’élevages respectueux, tels le canard du Lac Brome ou le lapin de Stanstead; des fruits et légumes de toutes sortes, provenant de dizaines de vergers où l’on peut également s’adonner à l’autocueillette; sans oublier les pains et viennoiseries, les chocolats, les produits de l’érable, et même la lavande.

Mais les alcools artisanaux demeurent la grande star des lieux, avec de nombreux vignobles, cidreries et brasseries artisanales aux quatre coins de la région. Nous craquons notamment pour la crème d’érable Coureur des bois du Domaine Pinnacle (à mélanger avec leur whisky à l’érable pour une expérience divine), pour le cidre de feu de Union Libre, ainsi que pour la bière au thé Earl Grey de la Brasserie Dunham, la Leo’s Early Breakfast IPA.

À table, le bonheur se poursuit. À tel point qu’un réseau d’une vingtaine de bistros et restaurants fut créé sous la bannière « Chefs Créateurs » afin de mettre en valeur les produits des Cantons dans la conception des menus, incluant une carte des vins qui honore la région. Ce sont des tables créatives comme l’Auguste à Sherbrooke, sous la gouverne du chef Danny St-Pierre, ou Plaisir Gourmand à Hatley, fière propriété d’Éric Garand et Jinny Dufour.
Le réseau des tables champêtres et tables aux saveurs du terroir, dûment certifiées par l’Association de l’agrotourisme et du tourisme gourmand du Québec, promet également de belles découvertes.


Abbaye Saint-Benoît-du-Lac
©Mathieu Dupuis / Tourisme Cantons-de-l'Est

©Mathieu Dupuis / Tourisme Cantons-de-l'Est


North Hatley
©Mathieu Dupuis / Tourisme Cantons-de-l'Est

©Tourisme Cantons-de-l'Est



SE LA COULER DOUCE 

Les Cantons invitent aussi au calme et à la contemplation. À se balader par un bel après-midi parmi les nombreux vergers et vignobles, sans oublier les magnifiques champs de lavande de l’entreprise agrotouristique Bleu Lavande. Un parfum inoubliable.

On enfile ses chaussures de marche pour découvrir de superbes sites naturels, dont l’immense massif des monts Sutton, un secret bien gardé de la région, ou encore ses plus beaux atours pour une croisière mémorable sur le lac Memphrémagog. Pour pousser l’expérience plus loin, Escapades Memphrémagog propose des forfaits combinant croisière et excursion en train à bord du Orford Express.
Le meilleur des deux mondes!
Sans oublier les parcs nationaux du Mont-Mégantic, du Mont-Orford, de la Yamaska et de Frontenac.

Il y a aussi les jolies vallées accueillant terrains de golf et aventures équestres, et les nombreux plans d’eau se prêtant à merveille à la baignade et au farniente.

Besoin de décrocher totalement ? Une petite virée dans l’un des centres de santé spa et bains nordiques de la région est tout indiquée.
Notre coup de cœur : le sublime Spa Eastman, situé sur un terrain de 326 acres en pleine nature ou encore le Spa Nordic Station.
Le summum!


© Sebastien Larose
Bleu Lavande


©DR



COUETTE ET VILLÉGIATURE

Avec un tel planning, il serait regrettable de ne pas profiter d’une nuit reposante sur place, voire plus, c’est selon. Du camping à la belle étoile, de la suite en hôtel de luxe ou en manoir, à l'auberge confort en passant par la cabane dans les arbres et le chalet hobbit à la Tolkien, ce ne sont pas les options qui manquent.
Mais question de rester fidèles à notre thématique, nous vous suggérons de vivre l’expérience des auberges de campagne. Dotées de quelques dizaines de chambres tout au plus, elles offrent un cadre champêtre en nature, une table régionale de qualité, et diverses installations telles une piscine, un centre spa, des courts de tennis, des sentiers de promenade, un salon de thé, ou une cave à vin, par exemple.
Elles reflètent l’âme des Cantons, et sont pour plusieurs héritières d’une longue tradition d’hospitalité.


Ripplecove, hôtel et spa sur le lac


Manoir Hovey


Domaine Château Bromont


Entre cimes et racines
©Éric Tessier


Notre « best of »: le chic Manoir Hovey de North Hatley et son confrère, le Ripplecove à Ayer’s Cliff, deux 5 étoiles d’une autre époque, avec leurs beaux airs anglo-saxons; et l’Auberge & Spa West Brome, un havre de confort et de gastronomie, conjugué à la beauté de la campagne et de la Route des vins. Sleep well!


Consulter notre carnet d'adresses dans la région.


Autres articles qui pourraient vous intéresser:
Les Cantons-de-l'Est en hiver
48 heures en Abitibi-Témiscamingue
48 heures à Wendake
48 heures à Ottawa/Gatineau