48 heures à Ottawa et Gatineau - partie 3

Ottawa revisitée

Picture medium

Ottawa l'anglophone, capitale de la confédération canadienne attire les visiteurs autour de son musée des beaux arts, de son canal rideau et bien sûr de son parlement. Mais Ottawa secrète des trésors bien cachés, des quartiers atypiques qui sont pourtant à découvrir à tout prix.


LE GLÈBE ET LE PARC LANSDOWNE, ÉCLECTIQUE ET SPORTIF
Le quartier du Glebe (signifiant terre du clergé) originellement au XIXe siècle « the glebe lands of St. Andrew’s Presbyterian Church » devient ensuite un quartier ouvrier jusque dans les années 1970 ou il fait face à un embourgeoisement qui le transforme petit à petit en un faubourg huppé. Aujourd’hui quartier paisible et historique, il s’anime le long de la rue Bank sur laquelle se succèdent restaurants, glaciers, pubs et de nombreuses boutiques souvent très « tendance ». Le nouveau parc Lansdowne inauguré l'été passé est situé entre la rue Bank et le canal Rideau. Il rassemble un stade qui accueille trois équipes sportives (football américain, soccer et hockey), un centre commercial, des restaurants, des cinémas et l’hiver une grande patinoire extérieure. Tous les dimanches, un marché de producteurs fermiers s’installe dans le magnifique décor victorien du Aberdeen Pavilion hall.
www.glebebia.com 
www.lansdownelive.ca


HINTONBURG, UN VILLAGE BRANCHÉ ET DÉCONTRACTÉ
Chaque ville à son ou ses quartiers plus jeunes, plus créatifs, plus cool…On pourrait comparer Hintonburg à Williamsburg, le célèbre quartier de Brooklyn à New York. Un quartier autrefois colonisé par les artistes et quelques marginaux qui lui insufflaient une âme bohème et qui est en voie de devenir un des quartiers les plus courus d’Ottawa. On y trouve de séduisants petits commerces indépendants et des restaurants de chef propriétaire jouxtant des galeries d’art et des boutiques de mode originales ou excentriques. Un circuit des arts a été créé par l’association communautaire du quartier rassemblant pas moins de vingt-deux lieux, théâtres, galeries, studios et « art friendly restaurants ». Rattaché à la ville d’Ottawa en 1907 et à 5 minutes de route de la colline du Parlement, l’ancien village d’Hintonburg s’étend dans le quadrilatère formé par la rue Scott, la voie ferrée du O-train, l’autoroute 417 et l’avenue Holland. Pour se tenir au courant de ce qui se passe dans le quartier : www.hintonburg.com


Autres articles qui pourraient vous intéresser :
48 heures à Ottawa et Gatineau partie 1 : l'hiver en mode séduction
48 heures à Ottawa et Gatineau partie 2 : les charmes cachés de Gatineau 
48 heures à Ottawa et Gatineau partie 4 : le grand confort aux portes d'Ottawa
48 heures à Ottawa et Gatineau partie 5 : la thermothérapie dans tous ses états